Bruits de Marché

Les manifestations à Hong Kong pèsent sur les marchés asiatiques

Les récentes manifestations pro-démocratie à Hong Kong semblent avoir un impact négatif sur la confiance des investisseurs asiatiques. Même si d’autres facteurs sont en jeu – notamment les chiffres décevants de l’activité manufacturière en Chine – la peur d’une montée en puissance des troubles politiques s’est traduite par le décrochage de plusieurs Bourses asiatiques.

Sans surprise, c’est à Hong Kong que la chute a été la plus forte. L’indice Hang Seng perd 7,3 % entre le 1er et le 29 septembre. Mais les dégâts n’ont pas touché que l’épicentre du séisme. L’indice MSCI Taïwan a par exemple perdu plus de 5 % sur la même période. La situation politique de Hong Kong est certainement suivie de près à Taïwan, où la correction semble s’expliquer par une vague de ventes massives guidées par l’émotion, car les prévisions de bénéfices des entreprises taïwanaises ont été relevées à plusieurs reprises ces dernières semaines, comme le montre le graphique.

Taïwan : le cours des actions chute malgré les relèvements de prévisions

Selon nous, compte tenu de l’incertitude qui entoure l’issue de la situation à Hong Kong – et la confusion, encore plus grande, quant aux éventuelles conséquences à long terme sur les marchés – la meilleure option est de continuer à suivre la tournure des événements, notamment du point de vue des fondamentaux économiques.


La valeur des investissements peut fluctuer et ainsi faire baisser ou augmenter la valeur liquidative des fonds. Vous pouvez donc ne pas récupérer votre placement d'origine.