Bruits de Marché

La course vers le bas des rendements négatifs

Dans sa nouvelle intitulée « La bouteille endiablée », Robert Louis Stevenson raconte l’histoire d’un homme à qui l’on vend une bouteille endiablée qui donne à son détenteur le pouvoir d’exaucer tous ses souhaits. Le revers de la médaille toutefois est que ce dernier doit impérativement se séparer de la bouteille avant de mourir sous peine d’être damné pour l’éternité, et que la seule manière de s’en débarrasser est de la vendre à un prix inférieur auquel il l’a achetée.

Aujourd’hui, le Japon a émis pour la première fois des emprunts d’Etat à 10 ans assortis d’un taux négatif.

bottle-imp-Feb_2016_FR

Ceux-ci s’ajoutent à une longue liste d’obligations assorties de rendements négatifs déjà en existence sur le marché secondaire ; les rendements sont en effet négatifs au minimum jusqu’aux échéances cinq ans en France, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Suisse.

bottle-imp-Feb_2016_FR2

Peu de porteurs de ces obligations les auront achetées à des rendements négatifs et tous leurs acheteurs aujourd’hui ne se diront pas nécessairement motivés par le prix.

Cependant, le fait est qu’acheter ces obligations aujourd’hui garantit l’obtention d’un rendement nominal négatif – à moins de pouvoir les revendre à un acheteur disposé à accepter un rendement futur encore plus négatif.

Même chose dans une pyramide de Ponzi : ce qui compte est de ne pas être celui qui reste « avec le bébé sur les bras ». La seule différence est que dans une chaîne de Ponzi les nouveaux investisseurs ne savent pas qu’ils vont subir des pertes. Réaliser un gain en investissant dans des emprunts d’Etat assortis de taux négatifs est encore plus risqué : plus le niveau des rendements devient négatif, plus l’ampleur des pertes devient apparente aux yeux de tous.

Dans la nouvelle de Stevenson, le héros réussit à échapper au sort qui le guette en trouvant quelqu’un encore plus imprudent que lui, mais il y parvient à grand-peine. Trouver des investisseurs disposés à payer un prix supérieur au vôtre pour le privilège de prêter à un Etat risque d’être tout aussi difficile, et en aucun cas une caractéristique que l’on associerait à un actif « refuge ».

bottle-imp-Feb_2016_FR3


La valeur des investissements peut fluctuer et ainsi faire baisser ou augmenter la valeur liquidative des fonds. Vous pouvez donc ne pas récupérer votre placement d'origine.