Bruits de Marché

Le bruit est un son indésirable. Pour les investisseurs, il s’agit de ces données, rumeurs ou fluctuations des cours qui s’apparentent à des informations mais qui, en réalité, ne nous apprennent rien sur les rendements futurs d’un actif. Investir sur la base de ces bruits de marché peut nuire à la santé financière des investisseurs.

La section « Bruits de marché » a pour objectif d’identifier les rumeurs de marché, lesquelles peuvent s’avérer endémiques à une époque caractérisée par un afflux toujours plus important de données et par l’obsession du court-termisme. Pourquoi avons-nous jugé utile de créer cette section ? Pour éviter que les investisseurs ne fassent les frais de ces bruits de marché lorsqu’ils sont amenés à prendre des décisions d’investissement. Parce que l’être humain adore les histoires, les bruits de marché peuvent exercer un certain pouvoir d’attraction sur lui. Il convient dès lors de rester sur ses gardes. A cet égard, analyser des exemples de bruits de marché permet de s’en prémunir.

L’agenda 2018 des marchés : les faits suivants seront-ils les événements financiers majeurs de 2018 ?

 

Il existe deux raisons pour lesquelles nous ne croyons pas que la Prévision d’événements à court terme constitue une approche d’investissement pérenne.

Premièrement, c’est là un art extrêmement difficile : comment peut-on avoir un « avantage » durable en matière de prévision au-delà de ce qui est actuellement intégré dans… Lire l'article

A propos des statistiques sur l’emploi, de la myopie, et de la solidité de l’économie américaine…

Les êtres humains aiment à penser qu’ils en savent davantage que dans les faits. C’est peut-être encore plus vrai en finance qu’ailleurs : l’abondance de statistiques se prête bien à l’analyse, à la pseudo-science, et aux avis d’experts.

L’une des statistiques qui fait le plus parler est le chiffre des salaires… Lire l'article